+ Afficher le menu

Fiche technique Ravintsara

cinnamomum camphora

Ravintsara Madagascar


L’un des plus puissants antiviraux connus

Le Ravintsara ou « Camphrier de Madagascar » est issu du Camphrier de Chine.

Il est arrivé à Madagascar entre le XVIème et XVIIème siècle. Ce camphrier s'est alors acclimaté à son nouvel environnement, sa composition biochimique a muté et donné naissance à un nouveau chémotype : le Ravintsara.

Curieusement et pour des causes aujourd’hui encore inconnu, il a perdu ses propriétés de camphre tout en gardant son odeur.

 

En santé, l'huile essentielle de ravintsara est reconnue pour ces propriétés :

· Antivirale puissante, surtout sur la sphère respiratoire Stimulante de l'immunité

· Stimulante de l'appareil cardiorespiratoire, expectorante, mucolytique.

· Antibactérienne.

 

C’est une des plantes phares employées dans la lutte contre les affections virales, dont la menace se fait de plus en plus pressante.

Au terme d’études menées, l’huile essentielle de Ravintsara a été qualifiée comme étant probablement

L’un des plus puissants antiviraux naturels connus.

 

Cette conclusion a d’abord été confirmée par les travaux en 2003 des docteurs Jassim et Naji, Département of Microbiologie, Zayed Complexa for Herba Research and Traditionnel Médicine, General Autorité for Health Services of Emirat of Abu Dhabi.

 

Ils ont démontré « son action à la fois sur l’inhibition de la formation des acides nucléiques viraux (ADN et ARN) ainsi que sur l’inhibition de la réplication virale ». 

D’autres études ont été menées en 2004 puis en 2006 où les

Dr Lee, Hyun et Kim ont démontré que le Cineol 1-8 (le ravintsara en contient 70%), il permet d’inhiber les médiateurs de l’inflammation.

Enfin, cette huile essentielle possédant également des qualités antiseptiques, s’est révélée aussi être un excellent relaxant physique et psychique, lequel s’explique par son contenu en terpènes (l’alpha-terpinéol) actifs au niveau du système nerveux central.

Elle est également un puissant équilibrant du système nerveuxtoniqueneurotoniqueénergisante.

 

Propriétés : L’Huile essentielle de Ravintsara est traditionnellement utilisée pour traiter :


- Stimule le système immunitaire

- Soulage les affections cardio respiratoires

- Lutte contre tous virus dont COVID 19

- Grippe& gastro-entérite

- Laryngite ; pharyngite

- Sinusite, rhume, bronchite

- Rééquilibre le système nerveux, recentre les

énergies, permet de retrouver calme et

sérénité.

Mode d'utilisation

Usage externe

« En cas d’affection virale respiratoire »

Mélanger 6 à 8 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara dans 10ml d’huile végétale neutre. Masser 4 fois par jour, le thorax, la colonne

vertébrale et le plante des pieds.

Pour la prévention des maladies virales :

- Appliquez 2 gouttes pures d’huile essentielle de ravintsara sur les ailes du nez dans la journée, sous la voûte plantaire et sur le thorax le soir, à faire 4 ou 5 fois par jour mais ne pas excéder les 2 mois d’utilisation.

- En cas de fatigue ou de convalescence :

- Appliquez 4 à 6 gouttes pures d’huile essentielle de ravintsara le long du plexus ou de la colonne vertébrale matin et soir.

Vous pouvez également ajouter 3 gouttes d’huile essentielle de ravintsara préalablement diluées dans du lait, du sel ou de l’huile végétale dans votre bain.

Vous trouverez meilleur sommeil. 


Usage interne

Pour les maladies virales, les troubles nerveux et la fatigue générale :

- Avalez 2 gouttes pures d’huile essentielle de ravintsara dans une cuillère à café de miel, à répéter 3 fois par jour. 

En diffusion

Préparez un mélange de 2 gouttes d’huile essentielle de ravintsara avec d’autres huiles à diffuser de 15 à 30mn. 

En inhalation

- Prendre 3 gouttes d’huile essentielle de ravintsara dans un bol d’eau chaude en inhalation 2 fois par jour.

Acheter ce produit

Vous pouvez acquérir nos produits sur ce site en ligne à la rubrique « Acheter des produits » ou nous « contacter »

Propriétés de l'huile essentielle de Ravintsare :

Qu’en dit la recherche ?


Application aux maladies infectieuses 

Effet antiviral

L’HE de ravintsara a des effets antiviraux démontrés qui reposent principalement sur sa forte teneur en oxydes de type 1,8 cinéole mais aussi des monoterpènes (sabinène, alpha-pinène et bêta-pinène). Elle est aussi immunostimulante grâce à sa teneur en alpha-terpinéol. 

Une étude publiée en 2009 dans la revue Phytotherapy Research par Akram Astani et son équipe a permis de mettre en évidence les effets antiviraux des principaux monoterpènes dont ceux cités ci-dessus sur le virus de l’herpès HSV-1. A noter, un effet particulièrement important de l’alpha-pinène et du 1,8 cinéole sur l’inhibition de la réplication virale c’est-à-dire le fait d’empêcher le virus de se multiplier. 

Une étude sur modèle animal (souris) publiée en 2016 dans la revue Inflammation par Y Li et son équipe a mis en évidence que le 1,8 cinéole que l’on retrouve dans l’HE de ravintsara, permettait de prévenir l’infection par le virus de la grippe (Influenza) et de diminuer la réponse inflammatoire de l’organisme notamment au niveau pulmonaire chez les souris infectées par le virus de la grippe.

Le 1,8 cinéole a également des propriétés anti-inflammatoires démontrées in vitro : une étude publiée en 2004 dans la revue Phytotherapy Research par UR Juergens et son équipe a montré qu’il permet de moduler la réponse inflammatoire en inhibant partiellement la sécrétion de cytokines inflammatoires telles que le TNF-alpha et l’IL1-bêta.

Sources :

· Astani A, Reichling J, Schnitzler S. Comparative Study on the Antiviral Activity of Selected Monoterpenes Derived from Essential Oils.

· Li Y, Lai Y, Wang Y, Liu N, Zhang F, Xu P. 1, 8-Cineol Protect Against Influenza-Virus-Induced Pneumonia in Mice. Juergens UR, Engelen T, Racké K, Stöber M, Gillissen A, Vetter H. Inhibitory activity of 1,8-cineol (eucalyptol) on cytokine production in cultured human lymphocytes and monocytes. Pulm Pharmacol Ther. 2004;17(5):281-287. Effet antibactérien

Une étude publiée en 2019 dans la revue Molecules par W Wang et son équipe a mis en évidence les effets antibactériens in vitro de l’HE de ravintsara sur différentes bactéries : Escherichia coli, Staphylococcus aureus, Pseudomonas aeruginosa, Chromobacterium violaceum.

Une étude publiée en 2020 par J Chen et son équipe dans la revue Journal of Ethnopharmacology a étudié in vitro l'activité antibactérienne et le mécanisme d'action de l’HE de ravintsara. Les résultats montrent que l’HE de ravintsara a une bonne activité antibactérienne sur différentes bactéries : Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline, Staphylococcus aureus, Enterococcus faecalis, Bacillus subtilis, Salmonella gallinarum et Escherichia coli. L’activité antibactérienne a été particulièrement étudiée sur le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline, cette activité repose sur deux mécanismes principaux : une atteinte de la membrane cellulaire bactérienne et une perturbation du métabolisme des acides aminés.

L’avis du médecin : "L’HE de ravintsara est une HE à toujours avoir à disposition dans sa trousse à pharmacie notamment dans la période hivernale au cours de laquelle nous sommes sujets aux infections en particulier celles qui touchent la sphère ORL et respiratoire.

Ses vertus antibactériennes, antivirales et expectorantes en font une HE salvatrice en cas de bronchite, grippe, rhinite, sinusite etc. Elle est en outre facile d’emploi et est en général très bien tolérée. Elle se prête aisément à l’application cutanée et à la diffusion, cette dernière permettant en outre d’assainir l’environnement.

Il est toutefois conseillé de demander l’avis d’un professionnel formé à l’aromathérapie avant l’emploi chez l’enfant, la femme enceinte et en cas d’asthme. 

Dr Laure Martinat

Précauctions d'emploi

- Ne pas utiliser pendant les trois premiers mois de la grossesse, ni chez les enfants de moins de 3 ans (sauf sur avis médical).

- Déconseillée chez les sujets asthmatiques (surtout en inhalation ou diffusion).

- Privilégier l’usage cutané ou en diffusion / inhalation, la voie orale est moins appropriée pour cette huile essentielle.

- En règle générale, faites toujours un test d’application de votre préparation, dans le pli du coude, au moins 48 h avant de l’utiliser.

Caractéristiques

Caractéristiques botaniques

  • Nom latin : Cinnamomum camphora L.
  • Famille botanique : Lauracées
  • Partie distillée : feuilles
  • Pays d'origine : Madagascar


Caractéristiques biochimiques

  • 1,8-cinéole (eucalyptol) : 50 à 60 %
  • sabinène : 10 à 18 %
  • α-terpinéol : 5 à 11 %


Caractéristiques physiques

  • Densité à 20°C : 0.900 à 0.920
  • Indice de réfraction à 20°C : 1.460 à 1.470
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : -25° à -15°
  • Point éclair : +50°C Aspect : liquide mobile limpide
  • Couleur : incolore à jaune clair
  • Odeur : fraîche, épicée, douce, eucalyptolée, balsamique

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,